RB 24- Traceurs, imagerie moléculaire et Fonctionnelle

RB 24- Traceurs, imagerie moléculaire et Fonctionnelle

Nom de l’UE : RB 24- Traceurs, imagerie moléculaire et fonctionnelle

  • Code apogée : DBH1024M
  • Master de rattachement : Ingenierie pour la santé et le médicament
  • Responsable : Professeur Luc ZIMMER
  • Localisation du responsable : CERMEP-Imagerie du Vivant, Groupement Hospitalier Est Lyon
  • Modalité de contact :    zimmer@univ-lyon1.fr
  • Conditions d'accès à l'UE : Candidature à partir de la 3ème année des étudiants de médecine, pharmacie, odontologie, sciences vétérinaires, maïeutique. Internes acceptés en surnombre
  • Modalités d’examen : Présence obligatoire. L’examen écrit se rapportant aux cours comporte des questions rédactionnelles et/ou des QCM (durée 1h, un jeudi après-midi courant mai). Session de rattrapage : même modalité (un jeudi après-midi fin juin 2013).
  • Lieu de l'enseignement et horaire: Domaine Rockefeller, tous les jeudis de 14h à 17h à compter de janvier (POUR 2015-2016 : 15h-19h)
  • Nombre de crédit : neuf pour RB24 et six pour RB25 et/ou RB26
  • Volume horaire : Cours Magistraux (39h), Travaux Dirigés (1.5h)
  • Type : optionnelle
  • Objectif pédagogique : Comprendre les différents rôles de biomarqueurs dans la recherche biomédicale et pharmaceutique. Connaître les principales utilisations (avantages et limites) des modalités d’imagerie in vivo dans la recherche biomédicale préclinique et clinique.
  • ENSEIGNEMENT THEORIQUE : Notions de traceur et biomarqueur ; TEP et recherche des médicaments du SNC. Du traceur chimique au radiopharmaceutique injectable à l’homme. L’IRM cérébrale et ses applications en recherche. Ciblage et marquage avec des produits de contraste en irm. Imagerie anatomo-pathologique et marqueurs biochimiques des pathologies neurodégénératives. Imagerie et recherche en psychiatrie. Imagerie préclinique et clinique des accidents vasculaires cérébraux. Les radiopharmaceutiques utilisée en clinique (hors oncologie). Oncologie nucléaire. Imagerie Cardio-vasculaire. Initiation à la modélisation des traceurs. Imagerie préclinique en schizophrénie. Imagerie 2D/3D en odontologie. Scanner X : Principe et applications dans les pathologies cérébrales.
  • Modalité du stage : stage : RB25 et/ou RB26 selon le choix de l’étudiant
    • RB25 : mémoire bibliographique
      • Rédaction d’un mémoire bibliographique portant sur l’utilisation de l’imagerie. Les sujets seront communiqués en mai  (avec remise du mémoire avant mi-septembre).
      • Tous les étudiants inscrits à l’UE principale peuvent, s’ils le souhaitent, produire ce mémoire (valeur de 6 crédits ECTS)
      • Le mémoire aura une trentaine de pages (au maximum) avec 10 références bibliographiques (au maximum). Après une introduction explicitant la(les) modalité(s) d’imagerie et le contexte biomédical, le mémoire aura pour objectif de faire le bilan des apports et limites des approches d’imagerie, en illustrant par quelques exemples pris dans la littérature.
      • Le travail sera exclusivement individuel. Les mémoires seront analysés par logiciel anti-plagiat. (et tout plagiat manifeste éliminera de la participation au RB 25)
    • RB26: Stage d’initiation à la recherche
      • L’inscription à RB26 est fonction des possibilités d’accueil en laboratoire. L’enseignant choisit souvent l’étudiant ayant obtenu une bonne note à l’écrit de l’UE principale. Le stage est prévu d’une durée de 1 mois. Le suivi est assuré grâce à la nomination d’un tuteur de stage et le mémoire est présenté devant un jury, composé du responsable d’enseignement, du tuteur, du responsable du parcours recherche biomédicale. Il est ensuite validé par le responsable de la mention du master concerné.
      • Les lieux de stage peuvent être des laboratoires centrés sur l’imagerie ou des sites cliniques d’imagerie.
  • Modalité d’inscription : Inscription par internet
  • Capacité de la salle : Nombre maximum de 80 étudiants
  • Équipe pédagogique :
    • Encadrant de RB24 et RB25/RB26: Professeur Luc Zimmer
    • Intervenants de cours :
      • L. Zimmer (PU-PH de pharmacologie), D. Le Bars (MCU-PH de biophysique), D. Sappey-Marinier (MCU-PH de biophysique), E. Canet-Soulas (PU de physiologie), N. Streichenberger (MCU-PH d’anatomo-pathologie), B. Dumont (biologiste médical), F. Chauveau (chercheur CNRS), D. Kryza (MCU-PH de biophysique), F. Giammarile (PU-PH de biophysique et médecine nucléaire), G. Pina-Jomir (PU-PH de biophysique et médecine nucléaire), N. Costes (ingénieur de recherche CNRS), M. Verdurand (chercheur Fondation Plan Alzheimer), E. Bonnet (praticien odontologiste), Y. Berthézène (PU-PH de radiologie).